TIC3 : Ordinateur ; cet inconnu de l’enseignant du cycle post-fondamental

La réforme  du système éducative lancée par le Gouvernement du Burundi  depuis 2010  à partir du quatrième cycle de l’enseignement fondamental s’est répercutée sur le programme de formation du second cycle du secondaire. Reconnue sous la dénomination  de l’enseignement post fondamental, la réforme à ce niveau de formation s’est généralisée dans les classes des premières années du post fondamental général et pédagogique au cours de l’année scolaire 2016-2017 et maintenant la première promotion va bientôt avoir leurs certificats/diplômes. Selon l’enseignant Longin Burengengwa, le Burundi a choisi précipitamment l’introduction et l’usage des TICE dans les enseignements et apprentissages scolaires.

Jusqu’aujourd’hui, l’utilisation de l’outil informatique dans l’enseignement post fondamental est très insuffisante. L’accès à l’outil informatique ne garantit pas à lui seul, son utilisation régulière et efficace par l’enseignant. Il faut se rendre compte que toute révolution technologique prend un certain temps. La majorité des enseignants est convaincue du rôle de l’outil informatique dans l’enseignement. Pourtant, le contexte de l’établissement secondaire de certaines écoles  ne favorise pas l’accès à ces nouvelles pratiques.

Bien que ces technologies offrent à l’enseignant et à l’élève un grand nombre d’outils qui leur permettent d’acquérir et d’échanger des ressources pédagogiques comme la recherche sur  Internet, le travail collaboratif en ligne, les apprentissages assistés par ordinateur ; des obstacles ne manquent pas.

Echec d’appropriation… et de qualification

 Il y’ a quelques années, je suis enseignant du cours de TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement). Ayant une formation Académique en Langues et Littératures Africaines j’ai constaté que les obstacles d’intégration de l’outil informatique sont liés à l’absence d’une stratégie adéquate pour  mettre en œuvre réellement un enseignement avec l’usage de l’outil informatique.

Les ressources dont les établissements secondaires disposent diffèrent d’un établissement à un autre. La problématique majeure concerne dans tous ces cas le faible ou absence  niveau de maîtrise de l’outil informatique pour les enseignants. On se demande alors  comment ce même programme de TICE est dispensé par des enseignants qui n’ont pas donc les mêmes compétences, sachant que ce cours sera bientôt, dans certaines sections, fait à l’Examen d’Etat.

Nous retenons qu’une accélération de la mise en œuvre de l’outil informatique en classe, ne peut être efficace que, si la formation des enseignants dans un tel domaine tient en compte les éléments du processus de son intégration en classe. L’équipement des établissements en matériel et en logiciels, la qualification des enseignants, l’adaptation des contenus, suivi et maintenance sont la nécessité urgente afin de faire face à ces défis.

(Visited 80 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *