Mwaro-Recommandations ou espoir des handicapés de la zone Kibungere en commune Nyabihanga

Ces recommandations ont été formulées après des travaux effectués en groupes. C’était au terme des activités de l’atelier
Ces groupes étaient constitués par des représentants de l’administration, des enseignants et Directeurs des établissements, des médecins et les représentants des confessions religieuses.

  1. Administratifs

    Les administratifs participants à cet atelier se sont engagés  notamment l’identification des personnes handicapées, à la vulgarisation de la loi qui les régit, lutte contre la marginalisation des personnes handicapés.
    Les représentants de l’administration se sont engagés, après l’atelier, de prioriser les personnes handicapées dans l’octroi des cartes d’assurance maladie.
  2. Les enseignants

    Les acteurs du secteur éducation, de leur côté se sont engagés à mener une sensibilisation à l’endroit des écoliers, professeurs et parents.
    Ils indiquent qu’ils pourront contribuer dans la construction des locaux adaptés. Ils indiquent aussi qu’ils vont désormais bien accueillir des enfants ayant des malformations et orienter si possible les parents pour qu’ils connaissent les centres de rééducation et de appareillage.

  3. Médecins

    Le rôle des médecins et  infirmiers est prépondérant dans la promotion des droits des personnes handicapées. Il s’agit notamment d’un bon accueil et les favoriser en les servant les premiers.
    Ces médecins s’engagent à contribuer dans la sensibilisation des parents pour ne pas cacher les enfants qui naissent avec des handicaps
     
  4. Les représentants des confessions religieuses

    Les représentants des confessions religieuses s’engagent à faire de leur mieux pour  l’intégration de ces personnes handicapées dans la communauté. Les responsabiliser, les encourager, et surtout aménager des espaces adaptés pour les handicapés dans les Eglises, sont les quelques engagements de ces hommes de Dieu au service de la communauté.

            C’est déjà un pas en avant. Une satisfaction de la part de de l’Eglise Évangélique des amis. Pasteur François Bayavuge, Coordinateur National de ce projet d’inclusion des handicapées espère une mise en application de ces recommandations, une efficacité et une réussite du projet.
(Visited 37 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *