Pourquoi le Nintendo Virtual Boy a-t-il échoué?

Plus de deux décennies avant la sortie du casque Oculus Rift, le jeu en réalité virtuelle était sur le point de prendre son envol, mais les rêves et les espoirs de nombreux joueurs se sont effondrés parce que le Nintendo Virtual Boy n’a pas tenu ses promesses.

Qu’est-ce que le Nintendo Virtual Boy?

Le Nintendo Virtual Boy est une console de jeu développée et fabriquée par Nintendo. La console a été lancée en 1995, promettant de permettre aux joueurs de faire l’expérience des merveilles de la réalité virtuelle en utilisant un effet de parallaxe pour créer l’illusion de la profondeur.

La console ne s’est vendue qu’à 770 000 unités avant d’être abandonnée en 1996. En comparaison, la console portable 3DS de Nintendo s’est vendue à plus de 75 millions d’unités entre 2011 et 2020.

Quelles sont les raisons de l’échec du Virtual Boy?

Le Virtual Boy était une console ambitieuse qui ne pouvait pas être à la hauteur des attentes des joueurs en matière de jeux en réalité virtuelle. De plus, Nintendo les a exacerbées encore plus avec son marketing trompeur.

  • Pas portable: Gunpei Yokoi, ancien chef de la division interne R&D1 de Nintendo, avait imaginé le Virtual Boy comme un véritable écran monté sur la tête, comme le Quest 2. La console livrée par Nintendo était équipée d’un support intégré qui obligeait les joueurs à rester immobiles pendant le jeu.
  • Inconfortable: Le support fourni avec le Virtual Boy était petit et pas aussi réglable qu’il aurait dû l’être. Par conséquent, les joueurs étaient obligés de se pencher en avant et d’incliner leur cou de façon anormale, ce qui les mettait mal à l’aise après quelques minutes de jeu.
  • Uniquement 3D: les casques VR actuels suivent les mouvements de votre tête et modifient la scène virtuelle devant vos yeux en conséquence. Le Virtual Boy n’est pas capable de suivre le mouvement de la tête. Il peut seulement créer l’illusion de la profondeur en utilisant un effet de parallaxe.
  • Rouge et noir seulement: Comme si l’absence de suivi de tête n’était pas suffisante, le Virtual Boy ne pouvait afficher que deux couleurs: le rouge et le noir. Comme vous pouvez l’imaginer, les graphismes de la console étaient tout sauf impressionnants.
  • La fatigue oculaire: En raison de sa palette de couleurs très limitée et de la faible résolution de ses écrans, le Virtual Boy était réputé pour provoquer une fatigue oculaire, voire des maux de tête. Nintendo elle-même a prévenu que la console ne devait pas être utilisée par des joueurs de moins de 7 ans.
  • Mauvaise sélection de jeux: Seuls 22 jeux sont sortis officiellement pour le Virtual Boy pendant sa courte durée de vie, dont 8 étaient exclusifs au Japon.
À LIRE:  Half-Life 2: VR Beta arrive le mois prochain sur les casques VR pour PC

Ce sont là quelques-unes des principales raisons pour lesquelles le Virtual Boy est toujours considéré comme l’un des plus grands échecs de Nintendo.

Laisser un commentaire